Le temps un peu chargé de la rentrée scolaire, avec son cortège d'inscriptions en tous genres, véritables parcours du combattant pour les jeunes parents, est à présent derrière nous. Ouf ! Avant que les prochaines vacances ne viennent couper notre élan, partons un peu à la découverte de ce que l'Eglise nous invite à vivre sur nos diocèse :

 

RALLYE DU BONHEUR

Samedi 13 octobre, les jeunes du diocèse (primaires, collégiens, lycéens) et leur accompagnateurs, étaient invités à participer à un grand rallye dans Tours, le « rallye du bonheur ».

Les communautés religieuses, à l’origine de cet événement, souhaitaient ainsi trouver un moyen d’entrer en relation avec les jeunes. Loin des idées reçues d’une vie austère, triste, subie, les religieux participant à cette belle aventure ont voulu être témoins du bonheur d’une vie consacrée au Seigneur, à la prière et au service du frère.

Pari réussi puisque les participants, jeunes comme accompagnateurs, organisateurs et communautés religieuses, ont été enchantés par cet après-midi de découverte et d’échange.

Le point de départ fut le rassemblement à la cathédrale. Ponctué par des chants de louange festifs (merci à nos jeunes musiciens !) ce temps permit à Rachelle le Magueresse, responsable de la Pastorale des Jeunes en Âge Scolaire,  de présenter toutes les communautés participantes. Ce fut aussi l’occasion d’entendre les beaux  témoignages de deux religieux, Sœur Véronique, Ursuline et Frère Christian Marie, dominicain.

Les jeunes ont ensuite quitté la cathédrale par groupes, munis de leur précieux livret.  Chaque groupe partait à la découverte de trois communautés, et des jeux dans le livret leur permettaient de comprendre qui ils allaient rencontrer.

Certaines communautés venaient de loin : Chinon, Château-Renault, St Quentin…et avaient donc élu momentanément domicile au Carmel, à St Julien,… : de même que des groupes de jeunes arrivaient de tout le département,  c’est vraiment toutes les communautés du  le diocèse qui les accueillaient !

Après s’être présentés, les religieux proposaient aux jeunes des jeux très variés, parfois des chants, des prières, temps de partage autour de la Parole.

C’est vraiment dans la joie qu’a été vécue cette belle journée, qui s’est terminée avec la messe à la cathédrale, présidée par Mgr Aubertin.

 

 

 

 

 Et maintenant, place aux témoignages, tels que nous les avons reçus de la part des groupes de jeunes et des communautés…

La semaine missionnaire mondiale

 

semaine missionnaire mondiale 2018

Seigneur Jésus,

Sur la croix, Tu as crié « j’ai soif », ultime

parole avant de donner ta vie

pour nous sauver.

Aujourd’hui, manifeste-nous encore

ta miséricorde. Donne-nous de reconnaître

ton amour, d’en vivre et de le rayonner

autour de nous

en fidèles disciples missionnaires.

Seigneur Jésus, nous aussi, nous avons

soif de Toi, de l’eau vive de ta Parole et

de tes sacrements. Qu’ils nous donnent

la force de vivre la mission pour que,

de proche en proche, tous découvrent

ton cœur qui a tant aimé le monde et

se laissent séduire par sa beauté.

Nous te le demandons à Toi qui règne pour

les siècles des siècles.

Amen.

 

La Semaine missionnaire mondiale se terminera avec le dimanche missionnaire mondial, le 21 octobre 2018; Pour plus de renseignements, cliquez ici.

Après Evangelii gaudium parue en 2013 et Amoris laetitia en 2016, le Saint Siège a rendu public au printemps 2018 la troisième exhortation apostolique du Pape François intitulée « Gaudete et Exsultate » sur l’appel à la sainteté dans le monde actuel.

NOUVELLE TRADUCTION DU NOTRE PERE

L-oasis-5 Notre Père.pdf
Document Adobe Acrobat 5.2 MB

BIENTÔT LA TOUSSAINT

La Toussaint, ce ne sont pas seulement des vacances qui nous permettent de souffler un peu au milieu de ce long premier trimestre de l'année scolaire. Allons à la découverte de cette grande fête liturgique, fête de tous les saints, avec les enfants !

Dans la rubrique catéchiste, dans l'onglet Sel de Vie, vous trouverez, à l'attention des enfants mais aussi de groupes enfants/ parents, une proposition de temps fort pour découvrir à l’occasion de la Toussaint, le chemin du bonheur que Dieu nous propose. Le chemin vers Dieu est un chemin de sainteté, auquel nous sommes tous appelés à la suite de (et avec) ceux qui nous ont précédés.

 

 

C'EST LA RENTRÉE !

Nous avons le cœur rempli de souvenirs d'été, de moments partagés en famille ou avec des amis, de découvertes, marches, temps de repos ou de lecture, et nous voici de retour à notre quotidien, débordants d'enthousiasme ou un peu effrayés par ce qui nous attend...

Voici quelques mots du pape pour nous aider à affronter cette rentrée à notre juste place, en n'oubliant jamais que nous sommes toujours accompagnés par le Christ, et que, quelle que soit la tâche que nous avons à accomplir, nous sommes importants pour lui. Soyons confiants, Dieu nous connaît et nous aime !!!

 

 

 “Tu es Pierre – c’est-à-dire pierre, roc – et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise » (Mt16,18).

« Aujourd’hui, avec nous aussi, Jésus veut continuer à construire son Eglise, cette maison avec des fondements solides mais où les fissures ne manquent pas et qui a continuellement besoin d’être réparée, comme au temps de saint François d’Assise.

Certes, nous ne nous percevons pas comme des rocs, mais seulement comme de petites pierres. Cependant pas une petite pierre n’est inutile, au contraire, entre les mains de Jésus, elle devient précieuse, parce qu’Il la prend, la regarde avec une grande tendresse, la travaille par son Esprit, et la place au bon endroit, auquel il a pensé depuis toujours, et où elle peut être utile à toute la construction. Et nous tous, bien que petits, nous devenons des “pierres vivantes” parce que quand Jésus prend sa pierre dans sa main, il la fait sienne, la rend vivante, pleine de vie, pleine d’Esprit Saint, pleine de vie de son amour, et c’est ainsi que nous avons une place et une mission dans l’Eglise: elle est une communauté de vie, faite de tant de pierres, toutes différentes, qui forment un unique édifice, sous le signe de la fraternité et de la communion. »

 

                                                                  Pape François, 27 août 2017