Bienvenue sur le Site du Service Diocésain de la Catéchèse!

 

Que vous soyez

soucieux de transmettre la foi chrétienne,

curieux de la découvrir,

désireux de demander un sacrement pour vous ou pour votre enfant,

ces pages vous offrent des ressources, des contacts, des propositions, des liens...

 

 et la possibilité de nous rencontrer!

 

 

 

 

 

 

 

 

Confinement 2,

épisode 3

 

Le caté à la maison

 

 

 

 

Dimanche 22 novembre

Bonjour ! Nous nous retrouvons encore une fois pour découvrir ensemble le texte de l’évangile de dimanche prochain. Ce dimanche 22 novembre est un jour de fête pour tous les chrétiens, la fête du Christ Roi de l’univers ! Pour commencer notre séance, prenons un petit temps pour  acclamer  ensemble notre Roi en chantant 

1.      Chant : Qu’exulte tout l’univers 

Qu'exulte tout l'univers, que soit chantée en tous lieux
La puissance de Dieu.
Dans une même allégresse, terre et cieux dansent de joie,
Chantent alléluia!

Par amour des pécheurs
La lumière est venue,
Elle a changé les cœurs
De tous ceux qui l'ont reconnue.

Qu'exulte tout l'univers, que soit chantée en tous lieux
La puissance de Dieu.
Dans une même allégresse, terre et cieux dansent de joie,
Chantent alléluia!

Vous étiez dans la nuit,
Maintenant jubilez
Dieu vous donne la vie,
Par amour il s'est incarné.

Qu'exulte tout l'univers, que soit chantée en tous lieux
La puissance de Dieu.
Dans une même allégresse, terre et cieux dansent de joie,
Chantent alléluia!

 

Exultez, rendez gloire,
Chantez que Dieu est bon,
Christ est notre victoire,
Il est notre résurrection.…

1.     Clique ici pour écouter l’évangile de dimanche 22 novembre avec Théobule , tu peux aussi lire le texte ci-dessous :

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 25, 31-46)

En ce temps là, Jésus disait à ses disciples : "Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siègera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui. Il séparera les hommes les uns des autres comme le berger sépare les brebis des boucs : Il placera les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche.

Alors, le roi dira à ceux qui sont à sa droite : "venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. Car j'avais faim et vous m'avez donné à manger ; j'avais soif et vous m'avez donné à boire ; j'étais un étranger et vous m'avez accueilli ; j'étais nu et vous m'avez habillé ; j'étais malade et vous m'avez visité ; j'étais en prison et vous êtes venus jusqu'à moi !"

Alors les justes lui répondront : ‘Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu...? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ?tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison...

Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?’

Et le Roi leur répondra : ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.’

 

Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : ‘Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges. Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.’

Alors ils répondront, eux aussi : ‘Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?’

Il leur répondra : ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.’

 

 

Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. 

1.     Prends le temps de réfléchir à ce passage d’évangile. Tu peux aussi en parler avec tes parents. Qui est le Fils de l’Homme ? De quelle période nous parle Jésus ? Qui sont les brebis ? Qui sont les boucs (les chèvres) ? Quelle place Jésus espère-t-il pour moi ? Et comment y parvenir ?

      En cliquant ici, écoute le commentaire d’Oscar sur l’évangile de ce dimanche.   

      En cliquant sur ce lien, tu peux imprimer ces images de l’évangile et les remettre dans le bon ordre. Tu peux aussi les colorier et les mettre dans ton cahier de caté.

 

    Le petit mot de la catéchiste…Ce dimanche, Fête du Christ-Roi, est le dernier dimanche de l’année liturgique.la  Couleur liturgique, celle du vêtement du prêtre,  est le blanc, couleur de résurrection, une couleur utilisée pour les jours de fête. Car c’est une grande fête que de voir apparaître le Christ dans sa Gloire. C’est ce que nous aspirons tous à voir à la fin des temps, comme nous le dit Jésus dans cet évangile.

Avoir faim, ce n’est pas seulement avoir faim de nourriture. Ce peut être avoir faim d’amour, de présence, de reconnaissance, de tendresse. Peut-être connais-tu des personnes, autour de toi, qui ont besoin d’amitié, d’écoute…

Avoir soif, comme le dit Oscar, ce n’est pas seulement d’eau. On peut avoir soif d’un regard, d’un sourire, d’une attention. En regardant autour de toi, tu trouveras sans peine comment répondre à cette soif-là !

Être nu, c’est ne rien avoir, manquer de l’essentiel pour bien vivre (d’espace chez soi, de vêtements, de crayons et autre matériel scolaire, de moyen de locomotion…par exemple en ces temps de confinement, certains n’ont pas d’ordinateur à la maison et sont privés de contact avec l’extérieur). Tu trouveras autour de toi des tas d’occasions de partager avec ceux qui ont moins de chance que toi.

Être malade, être en prison, c’est être coupé de tout lien avec l’extérieur. Tu peux montrer par des petits mots, en téléphonant, à des personnes que tu connais et qui sont isolées, peut-être tes grands-parents par exemple, que tu ne les oublies pas !

 

Tu te souviens, la semaine dernière, Tu as écouté Jésus parler des talents. Eh bien dans l’évangile d’aujourd’hui, il continue, en te donnant des pistes pour exercer, mettre en valeur ces talents.

 

Pour t’aider à méditer encore sur ce texte, clique ici.

 

 

   Nous venons de voir que cet évangile nous incitait à nous demander quand nous faisions de la place dans notre vie pour ceux qui en ont besoin. Mais tu te dis peut-être que toi aussi, tu as besoin d’aide parfois : Où est Dieu quand j’ai mal ? Tu te poses certainement souvent cette question. Écoute la réponse que fait le frère Emmanuel au chien Théobule.

 

Je te propose à présent un temps de Prière

Mettons-nous en présence du Seigneur en traçant sur nous un beau signe de croix :

 

Au nom du Père, du Fils, et du saint Esprit – Amen

(Image miroir)

 

Seigneur, Roi de l'Univers,

aide-moi à prendre soin

des autres et de moi-même.

Donne-moi la force

d'être le plus souvent possible

attentif a ceux

qui ont moins que moi.

En union avec tous les autres enfants de mon équipe de caté, et ma catéchiste, avec ma famille, je peux dire la prière que Jésus nous a enseignée :

 

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.

Amen

 

 

Chantons encore : Qu’exulte tout l’univers

 

 

Confinement 2,

épisode 2

 

Le caté à la maison

 

 

 

 

Dimanche 15 novembre

1.       1. Bonjour, nous voici dans notre deuxième semaine de confinement. Nous espérons que tu vas bien. Nous te proposons aujourd’hui l’évangile de dimanche prochain, dimanche 15 novembre. Cet évangile s’appelle « La parabole des talents ».

Mais avant tout chantons !

               Mille et un talents par Hugues Fantino

 

2.       « La parabole des talents » : tu connais déjà le mot parabole et tu sais que Jésus utilise souvent ces histoires pour nous faire comprendre son message. Nous te proposons d’écouter avec Théobule cette nouvelle parabole, clique ici et si tu veux tu pourras aussi lire l’évangile.

 

« Tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup » (Mt 25, 14-30)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples cette parabole :
    « C’est comme un homme qui partait en voyage :
il appela ses serviteurs et leur confia ses biens.
    À l’un il remit une somme de cinq talents,
à un autre deux talents,
au troisième un seul talent,
à chacun selon ses capacités.
Puis il partit.

Aussitôt,  celui qui avait reçu les cinq talents
s’en alla pour les faire valoir
et en gagna cinq autres.
    De même, celui qui avait reçu deux talents
en gagna deux autres.
    Mais celui qui n’en avait reçu qu’un
alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître.

    Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint
et il leur demanda des comptes.
    Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha,
présenta cinq autres talents
et dit :
‘Seigneur,
tu m’as confié cinq talents ;
voilà, j’en ai gagné cinq autres.’
    Son maître lui déclara :
‘Très bien, serviteur bon et fidèle,
tu as été fidèle pour peu de choses,
je t’en confierai beaucoup ;
entre dans la joie de ton seigneur.’
    Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi
et dit :
‘Seigneur, tu m’as confié deux talents ;
voilà, j’en ai gagné deux autres.’
    Son maître lui déclara :
‘Très bien, serviteur bon et fidèle,
tu as été fidèle pour peu de choses,
je t’en confierai beaucoup ;
entre dans la joie de ton seigneur.’

    Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi
et dit :
‘Seigneur,
je savais que tu es un homme dur :
tu moissonnes là où tu n’as pas semé,
tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain.
    J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre.
Le voici. Tu as ce qui t’appartient.’
    Son maître lui répliqua :
‘Serviteur mauvais et paresseux,
tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé,
que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu.
    Alors, il fallait placer mon argent à la banque ;
et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts.
    Enlevez-lui donc son talent
et donnez-le à celui qui en a dix.
    À celui qui a, on donnera encore,
et il sera dans l’abondance ;
mais celui qui n’a rien
se verra enlever même ce qu’il a.
    Quant à ce serviteur bon à rien,
jetez-le dans les ténèbres extérieures ;
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !’ »

 

3.       Réfléchissons un peu ensemble !

 

Que penses-tu de cette parabole ? De quoi parle-t’elle ?

Connais-tu ce mot : talent ?

Qui est ce maître dans l’histoire ?

Pourquoi est-il si dur avec son serviteur ?

 

Après avoir pris ce temps de réflexion, tu peux écouter le témoignage de  Justin en cliquant ici

 

Tu as entendu Justin, chacun de nous a un talent ou plusieurs qu’il peut développer.

 Mais comment reconnaître un talent ? Et à quoi peut-il te servir ?

 

Nous te proposons d’écouter Théobule et le Frère Mathieu Marie en cliquant ici

 

 

4.       Le petit mot de la catéchiste….

Comme tu l’as compris, la parabole nous raconte comment Dieu nous donne à tous des talents. Ces talents ne sont pas à garder pour nous, comme le serviteur qui les enterre. Jésus nous demande de développer nos talents afin d’être heureux dans nos vies  et de rendre heureux les autres ! Parfois tu peux avoir peur de montrer un talent, tu peux manquer de confiance ! Jésus te fais confiance et te dit « ose »! 

Mais sais-tu d’où vient ce mot «  talent » ?

Il y a très longtemps, ce mot représentait une monnaie ; c’est pourquoi le maître, dans l’évangile, donne des pièces à ses serviteurs. Puis peu à peu, au fil du temps, le mot talent a pris un autre sens dans notre vie mais également dans la religion.

Tu peux regarder une vidéo avec tes parents ou ton frère/ ta sœur,  qui t’expliquera l’évolution de ce mot en cliquant sur ce lien.

 

Dans cet évangile, les chiffres 5, 2 et 1 ont également un sens !

 

Le chiffre 5 évoque dans la Bible les 5 premiers livres qui la composent  c’est-à-dire :  la genèse, l’exode, le lévitique, les nombres et le deutéronomes.

Ce sont 5 livres importants pour les juifs que l’on retrouve dans la Torah.

Ainsi on peut se dire que le premier serviteur reçoit la Parole de Dieu et la fait fructifier ( comme quand une plante pousse : la graine devient fleur puis fruit). 

Et toi, tu découvres dans les séances de caté et à la messe la parole de Dieu, comment agit-elle en toi et dans ta vie ?

 

Le chiffre 2 c’est l’homme et Dieu, l’amour et Dieu, l’amour de l’autre.

Le deuxième serviteur recevrait donc l’amour de Dieu et le fait lui aussi fructifier, grandir.

Et toi, ressens-tu l’amour de Dieu ? Comment l’aimes-tu ? Arrives-tu toujours à donner ton amour ?

 

Le chiffre 1 est le symbole de l’unité mais aussi de la solitude. Ce chiffre ici évoque un Dieu unique.

Le troisième serviteur a reçu la mission de proclamer qu’il n’y a qu’un seul Dieu, que Dieu est un. Mais il a eu peur et a enterré sa mission.

Est-ce que toi aussi parfois tu as peur de dire que tu crois en Dieu ?

 

Je te propose de jouer avec l’évangile des talents et de mieux le connaître en cliquant sur ce lien !

Tu peux aussi aller écouter un conte qui s’inspire de l’évangile des talents en cliquant ici !

Je te propose un temps de prière

Seigneur tu t’absentes à nos yeux,

Nous ne te voyons plus et tu nous confies le monde,

Tu confies à chacun de nous selon ses talents, selon ses capacités….

Nous sommes tes mains

Nous sommes tes doigts

Pour faire grandir la vie,

La Vie avec Toi.

 

En union avec tous les autres enfants de mon équipe de caté, et ma catéchiste, avec ma famille, je peux dire la prière que Jésus nous a enseignée :

 

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.

Amen

 

 

Pendant cette semaine, je te propose de réfléchir aux talents que tu peux mettre au service des autres en ce temps de confinement : par exemples :

            Faire un dessin à tes grands-parents ou une personne isolée

            Si tu chantes ou que tu joues d’un instrument, peut-être que tu peux t’enregistrer ou faire une visio avec ta famille qui est loin !

            Montrer ta joie autour de toi en aidant au sein de ta maison ou en prenant des temps avec ta famille

            T’occuper du jardin avec tes parents ou prendre soin de ta maison comme tu ne peux pas trop sortir….

 

Tu auras surement des bonnes idées !

 

 

 

Confinement 2, épisode 1

 

Le caté à la maison

 

 

 

Dimanche 8 novembre

1.      Bonjour ! Nous voilà encore confinés, mais cette fois, c’est différent : tu peux aller à l’école et retrouver tes copains. Malheureusement, tu ne peux pas encore retourner au caté, voilà pourquoi tes catéchistes te joignent par internet. Nous allons ensemble découvrir le texte de l’évangile de dimanche prochain. Mais d’abord prenons un petit temps pour parler de l’actualité.

 

2.      Depuis les vacances, tu entends parler d’attentats, d’attaques meurtrières sur un professeur, Samuel Paty,  dans une Eglise à Nice et encore lundi 2 novembre, dans la ville de Vienne.

Tu peux te demander pourquoi toute cette violence au nom d’un Dieu ?

Dieu est pourtant un Dieu d’Amour, un Dieu de Vie qui aime tous les Hommes. Dans la Bible mais également dans d’autres livres religieux comme la Torah ou le Coran, tu peux trouver des paroles de Paix, des messages qui disent :

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

« O, vous qui croyez, entrez tous dans la paix. »

« Le monde entier est une famille unique. »

Malgré cela, certains Hommes se servent de la religion pour imposer leurs idées religieuses ou politiques. Ils veulent s’imposer par la violence car ainsi, ils savent que les gens auront peur. Que nous aurons peur de sortir, d’aller à l’Eglise, ou de  voir nos amis ; et peut-être même que nous aurons peur de dire notre croyance. Ces Hommes sont des fanatiques qui ne respectent pas le message de Dieu.

Heureusement, tu verras aussi  autour de toi beaucoup de personnes de religions différentes qui se rassemblent pour montrer qu’ils vivent dans la paix et le respect de toutes les croyances. Et c’est ainsi que Jésus t’invite à vivre toi aussi.

Avec tes parents, nous te proposons d’aller regarder une courte vidéo sur le site Théobule : Si Dieu est bon, pourquoi l’enfer existe-t-il ? et  d’écouter un podcast sur le site Bayard ( principalement les 5 premières minutes) en cliquant ici : Salut l’info

3.      L’évangile de dimanche prochain est connu sous le nom de « parabole des vierges folles et des vierges sages ».  Dans ce passage de l’évangile selon st Matthieu, Jésus nous parle en parabole : il utilise une comparaison tirée de la vie quotidienne chez lui, afin de se faire comprendre. Pour l’écouter avec Théobule, clique ici  :

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 25, 1-13)

    En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples cette parabole :
    « Le royaume des Cieux sera comparable
à dix jeunes filles invitées à des noces,
qui prirent leur lampe
pour sortir à la rencontre de l’époux.
    Cinq d’entre elles étaient insouciantes,
et cinq étaient prévoyantes :
    les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile,
    tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes,
des flacons d’huile.
    Comme l’époux tardait,
elles s’assoupirent toutes et s’endormirent.
    Au milieu de la nuit, il y eut un cri :
‘Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.’
    Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent
et se mirent à préparer leur lampe.
    Les insouciantes demandèrent aux prévoyantes :
‘Donnez-nous de votre huile,
car nos lampes s’éteignent.’
    Les prévoyantes leur répondirent :
‘Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous,
allez plutôt chez les marchands vous en acheter.’
    Pendant qu’elles allaient en acheter,
l’époux arriva.
Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces,
et la porte fut fermée.
    Plus tard, les autres jeunes filles arrivèrent à leur tour et dirent :
‘Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !’
    Il leur répondit :
‘Amen, je vous le dis :
je ne vous connais pas.’

    Veillez donc,
car vous ne savez ni le jour ni l’heure. »

 

4.      Et si tu en discutais avec tes parents ? ou si tu réfléchissais tout seul, pour mieux comprendre ?

 

Que penses-tu de ce passage d’évangile ?

Qu’en as-tu retenu, qu’est-ce qu’il signifie pour toi ? 

Qu’est-ce que le Royaume des Cieux ?

Qui est cet époux ?

Que représentent ces jeunes filles insouciantes ou sages ?

 

Après avoir pris le temps de réfléchir, écoute le témoignage de Cécile et Guillemette en cliquant ici.

 

5.      Le petit mot de la catéchiste…

Le Royaume de Cieux, c’est la vie avec Dieu. Pour l’expliquer, Jésus prend ici une comparaison avec 10 jeunes filles : la coutume en Orient, là où vivait Jésus, voulait que le jeune marié retrouve son épouse de nuit, éclairé et guide par les jeunes filles amies de la mariée. Cet époux, c’est le Seigneur lui-même, qui aime chacun d’entre nous d’une tendresse infinie et souhaite être attendu, désiré, par nous. Or parfois, nous sommes comme ces jeunes filles insouciantes, nous avons cessé de l’espérer, de penser à lui, et nous nous sommes un peu endormis, repliés sur nous-mêmes, nos petits plaisirs personnels.  D’autres fois, nous sommes aussi ces jeunes filles bien avisées qui ont mis de l’huile dans leur lampe : nous avons préparé nos cœurs pour le Seigneur, nous avons mis de l’amour dans nos relations avec les autres, en nous intéressant à eux, en les aidant, en nous enrichissant de toutes les rencontres. Nous avons aussi fait grandir notre amour pour le Seigneur en allant plus à sa rencontre, par la prière, à la messe…Suis-je comme ces jeunes filles qui ont mis de l’huile dans leur lampe ? Est-ce que je mets de l’amour dans ma vie, dans mes gestes de tous les jours ? Est-ce que j’essaie de répandre la lumière de Dieu autour de moi, par l’attention, le sourire ?

 

Je te propose à présent un temps de Prière

Ø  Seigneur, je me confie à toi : tu es toujours à mes côtés, dans mes joies, dans mes peines. Tu me soutiens dans mes moments difficiles. Merci Seigneur pour ta présence pleine d’amour.

 

Ø  Seigneur, pardon pour toutes les fois où je suis comme ces jeunes filles insouciantes, et où je ne te laisse pas de place dans ma vie. Aide-moi à être plus attentif à ta présence.

 

Ø  Seigneur, je te confie toutes les personnes qui vivent des choses difficiles, en particulier les familles des victimes des attentats. Aide-les à traverser cette terrible épreuve.

 

Ø  Seigneur, je prie aussi pour tous les croyants du monde : éclaire les, afin que tous sachent bien que le chemin de vie que tu nous montre est un chemin d’amour et non de violence.

 

En union avec tous les autres enfants de mon équipe de caté, et ma catéchiste, avec ma famille, je peux dire la prière que Jésus nous a enseignée :

 

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.

Amen

 

Clique ici pour écouter le chant : "Porter la lumière »

 

PORTER LA LUMIÈRE
C’EST UNE PRIÈRE,
C’EST LAISSER FAIRE LE PREMIER PAS
DE L’ESPÉRANCE AU CREUX DE SOI.
PORTER LA LUMIÈRE
C’EST UNE PRIÈRE,
CETTE FOI QUI FAIT RECULER
L’OBSCURITÉ.

1
Guérir notre coeur
Des doutes et des peurs
Qui détournent nos regards
Du jour qui se lève.
Se laisser gagner
Par la vérité ;
Dieu nous aide à inventer
La fraternité.

2
Guérir nos esprits
Des fleurs de la nuit,
Du vent qui vient assécher
La nouvelle sève.
Se laisser greffer
À l’arbre dressé,
Recevoir la vie donnée
Du ressuscité.

3
Il n’est pas trop tard
Pour choisir l’espoir
De se laisser enlacer
Par l’amour du Père.
De laisser jaillir,
D’aider à grandir
Les semences de l’Esprit
Qui nous donnent vie.

 

 

 

Pour les plus grands (collège/lycée) deux dossiers sont également proposés sur le thème de la violence (voir dossier joint) et de la liberté d’expression en suivant ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=SWT4XtimC34

 

 

 

Pour télécharger ce document :

déroulement catéchèse pour le 8 novembre
Document Adobe Acrobat 899.7 KB

Pour les ados : 

Pourquoi-tant-de-violences-au-nom-de-Die
Document Adobe Acrobat 6.0 MB

"L'amour de Dieu est gratuit

Il ne nous demande rien en échange ;

il demande seulement de l'accueillir"

Pape François

Le Power point qui suit est une présentation de la Semaine Sainte à destination des parents et recommençants : n'hésitez pas à le  télécharger.

Pâques Parents Recommençants.pptx
Présentation Microsoft Power Point 30.2 MB

Pour le Carême et la Semaine Sainte, des documents sont mis à la disposition des catéchistes dans l'onglet catéchistes, à "Autres propositions" :

  • Power Point sur le Carême
  • Jeu de Carême pour enfants et parents
  • Documents pour suivre le Carême dimanche après dimanche
  • Chemin de Croix de l'église St Paul du Sanitas créé par Gilles Alfera  (en Power Point)